Logo

Bienvenue!

Devenez membres de mod4x4.com pour créer des liens avec les autres membres du site, former des groupes et gagner des badges.


Inscription

L'inscription est facile et rapide. Vous n'avez qu'à remplir les champs et votre inscription sera complété.

Mot de passe oublié?

Un nouveau mot de passe vous sera envoyé par courriel.

Connexion de membres

logo MOD 4X4

Vous êtes où?

cfdbb14b0a0d02b7015ad36d38f16a2f

 

 

 

 

 

 

Éditorial de Michel Fradette, éditeur Magazine MOD4x4.com

Support de la communauté 4×4… mais où sont les fabricants, les concessionnaires et autres?

Je pratique le 4×4 hors route depuis maintenant quelques années. Ma passion pour ce sport récréatif m’a permis de constater un énorme enthousiasme de la majorité des amateurs de 4×4 hors route québécois envers leur avenir prochain. Malgré quelques grincheux et chialeurs de profession, la majorité des gens que je croise s’entend pour dire que l’avenir du 4×4 hors route au Québec n’a jamais été aussi prometteur. La Fédération qui se met en place, un nombre croissant d’événements majeurs, des nouveaux clubs sérieux, des émissions télé et même… l’arrivée d’un magazine Web dédié au 4×4 hors route québécois. Jamais cette situation ne s’était vue encore.

Tout cet enthousiasme se traduit par un nombre toujours croissant de nouveaux adeptes. Vous n’avez qu’à poser la question aux conseillers aux ventes de certaines marques de véhicules; par exemple Jeep. Ils seront en mesure de vous confirmer le dynamisme des ventes du nouveau JK et l’intérêt des acheteurs. Elles sont nombreuses les nouvelles familles à enfin se voir offrir un véhicule adapté à leurs besoins familiaux et qui leur permet d’entretenir cette flamme d’explorateur des grands espaces.

Certains tirent profit du dynamisme de la communauté 4×4 hors route

En fait, il est évident que les concessionnaires et, par le fait même, les fabricants, tirent profit du dynamisme et de la popularité du 4×4 hors route. Les statistiques le démontrent. Le fameux Jeep n’a jamais été aussi populaire en termes de ventes. Ils sont aussi nombreux les « garages » à « embellir » la devanture de leur terrain avec un « Jeep modifié avec des gros pneus ». L’hiver, ils se font un honneur de « grimper » le véhicule sur un banc de neige et l’été à le mettre sur des rampes. De toute évidence, le véhicule modifié « fait vendre » ou, à tout le moins… aide à attirer de nouveaux clients à l’intérieur.

Malheureusement, il est triste de constater que, du côté des fabricants et des concessionnaires, l’on semble vouloir « tout prendre sans redonner ». C’est fou de voir comment l’on semble se faire un plaisir de profiter du dynamisme de toute une communauté dans un dessein commercial sans même encourager dans ses efforts de survie cette même communauté qui permet de mousser les ventes. Parce qu’à quelque part, si les « véhicules à grosses roues » sont populaires, c’est probablement parce que des personnes entretiennent la flamme de la passion du 4×4 hors route. Le gars (ou la fille) qui achète un Jeep modifié chez le concessionnaire, il le fait parce qu’il trouve ça beau. Parce qu’il en a vu d’autres sur la route et qu’il ambitionne à aller les rejoindre en sentier éventuellement. À moins qu’il ne désire que le « look », mais en dedans de lui, s’il est honnête, il aime bien « ressembler » et « faire croire » qu’il fait du hors route. Finalement, quel que soit le profil de l’acheteur… la communauté 4×4 hors route l’inspire.

Le retour du balancier serait peut-être de mise  maintenant… non?

Sans vouloir « quêter » personne ni même demander la charité, il me semble que si j’étais un « vendeur de chars », j’allumerais sur le fait que si j’aide la communauté 4×4 à s’organiser et à développer son sport… y’a des chances que je vende encore plus de « chars ». T’sé… m’semble que ce n’est pas difficile à comprendre ça!

Par exemple, il y a une fédération qui fait tout son possible pour « essayer », tant bien que mal, de s’implanter et « faire quelque-chose ». Les gars et les filles impliqués travaillent avec des moyens plus qu’infimes et assurément en-dessous de ce qu’ils méritent. Il me semble qu’un petit coup de pouce serait apprécié de la part des personnes qui, à la base, vendent des véhicules en profitant de l’image des amateurs de 4×4 hors route.

Que dire aussi des autres commerces qui profitent du dynamisme de notre communauté. Je ne parle pas ici de nos commerçants de pièces à travers la province qui « investissent » déjà plus que leur part. Je parle plutôt des « grosses » compagnies qui nous vendent années après année des pneus… des assurances… de l’essence… t’sé, ceux-là! VOUS ÊTES OÙ BON DIEU!

On va dire que vous aviez juste oublié…

J’ose espérer qu’il ne s’agit que d’un petit oubli de votre part chers amis fabricants, concessionnaires et autres. J’ose espérer qu’il ne s’agit que d’une situation temporaire dans le genre « oui, oui, justement on voulait investir un peu dans cette communauté qui nous permet de vendre des véhicules ou des pneus ou toutes sortes de patentes ». J’ose espérer qu’il ne s’agit pas d’une situation où, en fait, vous profitez de l’image du 4×4 hors route, mais qu’en réalité vous vous foutez bien de nous.

Moi, je ne sais pas, mais si j’avais un garage, me semble que ça me tenterait de m’associer à la communauté 4×4 hors route et de faire de moi « LE » véritable spécialiste approuvé par la communauté 4×4 hors route du Québec; plutôt que de me cacher derrière un foutu slogan commercial vide de réalité. Me semble que ça me tenterait que toute la communauté 4×4 hors route se passe le mot pour venir acheter chez-moi leur nouveau Jeep ou leur « tow rig »… la seconde voiture dans la cour… le nouveau char usagé de l’ado. Me semble que ça me tenterait, si je vendais du gaz, d’avoir tous les amateurs « de gros truck » d’une même région faire un détour pour venir faire le plein chez-moi.  Pis là, me semble que je me sentirais plus honnête d’exploiter l’image et la passion de toute une communauté et de dire que je suis l’expert dans le domaine.

Note : Ne vous méprenez pas, je n’ai pas oublié de parler du gouvernement. Je garde juste la cerise pour le sundae dans mon prochain éditorial d’avril. J’ai bien l’intention de « brasser un peu le pommier » du festival des subventions aux autres fédérations… que ce soit sous la forme d’aide financière directe à coup de millions ou de placement publicitaire (forme de subvention déguisée) d’organismes gouvernementaux dans les outils de communication des autres fédés (publicité de la SAAQ ou de Transports Québec sur les sites Web, dans les magazines spécialisés, etc.).

 AUTRES SUJETS…

La Fédération et la problématique de l’assurance

Bien oui… la fédé a vendu des cartes en disant que nous serions individuellement assurés et maintenant il semble que ce ne soit pas aussi évident.

Bien moi, ça ne m’empêchera pas d’adhérer à la Fédération. Parce que pour moi, la Fédé, ce n’est pas juste une assurance. C’est bien avant tout l’avenir du 4×4 hors route que j’encourage en  prenant ma carte.

Et entre vous et moi… on s’en attend un peu qu’il y ait des problèmes les premières années. Il faut bien que le bébé marche avant de courir. Et puis avoir des problèmes, ça prouve juste que l’on avance et que l’on ne fait pas de surplace.

On va tu enfin pouvoir faire de la trail?

Bon! On se fais-tu une petite trail bientôt tous ensemble? Me semble qu’on est pas mal dus là!

Profile photo of MOD4x4.com

Auteur:

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Laissez un commentaire





Image CAPTCHA
*