Logo

Bienvenue!

Devenez membres de mod4x4.com pour créer des liens avec les autres membres du site, former des groupes et gagner des badges.


Inscription

L'inscription est facile et rapide. Vous n'avez qu'à remplir les champs et votre inscription sera complété.

Mot de passe oublié?

Un nouveau mot de passe vous sera envoyé par courriel.

Connexion de membres

logo MOD 4X4

Une étude publique… non publique à la MRC du Haut-Saint-François

cld_hsf

Le CLD de la MRC du Granit et le CLD de la MRC du Haut-Saint-François entreprennent conjointement une étude sur le potentiel de développement de la forêt publique sur leurs territoires. Cette étude comporte deux volets. Dans un premier temps, elle brossera un portrait complet de l’utilisation qui est faite de ces superficies. Ensuite, en consultation avec les différents utilisateurs, on identifiera les pistes de développement les plus prometteuses en cernant les défis à relever et les conditions à mettre en place pour réaliser ce développement.

Il ne fait aucun doute que la forêt publique joue un rôle important dans l’économie de notre région. En Estrie, la presque totalité des terres du domaine de l’État se trouvent dans les MRC du Granit (85%) et du Haut-Saint-François (13%). Au total, celles-ci couvrent plus de 50 000 hectares (en excluant les parcs nationaux du Mont-Mégantic et de Frontenac).

Évidemment, la coupe de bois y occupe une place prépondérante. Mais la forêt publique donne lieu à beaucoup d’autres activités. On n’a qu’à penser à la production acéricole, qui a pris de l’ampleur ces dernières années, ainsi qu’aux éoliennes qu’on a installées à Saint-Robert-Bellarmin. Songeons également à toute la gamme des activités dites «récréotouristiques». La liste est longue et va de la chasse à la randonnée pédestre en passant par l’hébergement et l’équitation. Le Parc du Marécage des Scots, les Sentiers frontaliers et la ZEC de Saint-Romain, constituent autant d’exemples de développement récréotouristique.

En fait, les deux dernières décennies ont vu les usages de la forêt publique croître et se diversifier à la fois. On a privilégié le développement «multiressource», voulant faire de cette forêt un levier du développement économique de la région et de la qualité de vie de ses habitants.

Pourrait-on faire plus? Pourrait-on faire mieux? C’est la question qui, dans le cadre de cette étude, sera posée aux utilisateurs des terres publiques. Actuellement, plus d’une centaine d’entreprises, d’organisations et d’individus détiennent des droits d’utilisation en terres publiques. L’étude s’amorce d’ailleurs par une tournée de consultation auprès de ceux-ci.

Mais pas les 4×4

Ainsi, comme nous pouvons le lire, tous les utilisateurs des terres publiques seront consultés dans le cadre de cette étude. Tous les amateurs? Non. Il semblerait, selon la réponse fournie par M. Bernard Ricard du CLD du Haut-Saint-François, à la Fédération des clubs 4×4 du Québec, que les amateurs de 4×4 hors route ne soient pas considérés comme des citoyens à part entière et de Droit égal. Effectivement, selon nos sources, le CLD du Haut-Saint-François aurait refusé la participation de la FC4x4Q aux consultations qui seront réalisées dans le cadre de l’étude.

Il semblerait en fait que le projet d’étude du CLD du Haut-Saint-François, qui vise à savoir ce que l’on « Pourrait faire de plus? ou Pourrait-on faire mieux? » n’ira puiser ses sources de nouvelles idées qu’auprès des acteurs qui utilisent actuellement les terres publiques et… qui n’ont su amener le dynamisme nécessaire pour exploiter à son plein potentiel ce magnifique territoire « public ». En d’autres termes, « on va essayer de faire du neuf… avec du vieux ». Encore une fois, toute une région semble fermer la porte à la clientèle et le dynamisme des amateurs de 4×4 hors route du Québec.

Le 4×4 hors route propose au Centre local de développement du Haut-Saint-François… des idées pour « développer »

Nous gardons cependant encore espoir que les gens du CLD du Haut-Saint-François sauront revoir leur approche et faire de cette étude qu’ils entreprennent… un véritable outil de changement et d’exploration ouvert aux nouvelles idées. Imaginez seulement, par exemple, un Jamboree annuel 4×4, dans cette région, qui le temps d’un weekend amènerait en revenus plus qu’une saison complète d’adeptes de randonnée pédestre! Imaginez une série d’émissions télé sur le 4×4 hors route, tournées dans cette région et vantant l’accueil de toute une communauté à une nouvelle clientèle! Vous en voulez d’autres idées « vraiment rentables »? Invitez-nous… vous serez surpris de la capacité de développement des amateurs de 4×4 hors route.

Michel Fradette

Éditeur Magazine MOD4x4

VIVRE HORS ROUTE… PENSER HORS NORMES… MOD4X4.COM

Profile photo of MOD4x4.com

Auteur:

3 Commentaires

  1. Jenny Boucher dit :

    La rencontre a été malheureusement annulée. Reportée? Peut-être, mais sans publicité dans les journaux ou autres selon la secrétaire du CLD du Haut-St-François. M. Ricard n’étant pas disponible hier pour me répondre. En espérant que nous ne serons pas dans l’oubli pour la prochaine rencontre. J’en profite pour remercier tous ceux qui nous appui et participe pour que notre activité se poursuive dans le secteur de Chartierville et Notre-Dame- des -Bois.

  2. Luc levesque dit :

    Merci pour le suivi!

  3. Je demeure entièrement disponible pour participer à une prochaine réunion dans votre secteur. Si ça n’arrive pas rapidement, on se rencontre de toute façon et on met en place un plan pour la suite des choses.

Laissez un commentaire





Image CAPTCHA
*