Logo

Bienvenue!

Devenez membres de mod4x4.com pour créer des liens avec les autres membres du site, former des groupes et gagner des badges.


Inscription

L'inscription est facile et rapide. Vous n'avez qu'à remplir les champs et votre inscription sera complété.

Mot de passe oublié?

Un nouveau mot de passe vous sera envoyé par courriel.

Connexion de membres

logo MOD 4X4

Jamboree 50e Parallèle Nord… Un maudit beau « trip »

998229_488156187944686_1060470624_n

 

 

 

 

 

Texte de Michel Fradette, éditeur Magazine MOD4x4

Crédit photos : GBD-Photo… photographe officiel Jamboree 50e Parallèle Nord

MOD4x4 en était à sa première expérience, avec le Jamboree 50e Parallèle Nord, dans l’organisation d’un événement majeur. L’idée nous trottait bien dans la tête depuis un bout de temps, mais tant qu’à organiser quelque-chose, nous désirions, comme à notre habitude… penser hors normes. Pour cette raison, l’idée d’organiser un Jamboree, à l’image des fameux Jeep Jamboree USA, nous apparaissait comme la plus appropriée des idées.

Les prémices de l’organisation du Jamboree se sont dessinés lors de notre premier partenariat avec Benoit Lavoie, du Club 7-Îles 4×4. Benoit nous avait contactés pour nous offrir ses services dans le cadre de son voyage, l’année dernière, au King of the Hammers, aux États-Unis (voir http://mod4x4.com/archives/category/benoit-lavoie). Dès nos premiers échanges avec Benoit, nous avions compris que nous tenions la bonne personne pour nous permettre d’organiser notre premier événement.

Pourquoi Sept-Îles?

La question nous a été posée à de nombreuses reprises : Pourquoi choisir Sept-Îles pour tenir le premier Jamboree de MOD4x4? La réponse est simple. Nous désirions explorer un tout nouveau territoire et des conditions de sentiers uniques au Québec. Par son territoire infini et son sol sablonneux et rocheux à la fois, la Côte-Nord nous apparaissait comme un choix de premier ordre. Nous ne pouvons aussi passer sous silence l’accueil de la population et l’accessibilité toute proche aux sentiers. Vous pouvez en parler à Yanick Ouellet, avec son Y-Tough, qui s’est offert la douceur d’un peu de tourisme, entre deux sentiers, sur des chemins pavés parmi la circulation locale. Comment on dit ça donc? Ah oui… un éléphant dans un magasin de porcelaine :) Il faut dire aussi que pour une bonne partie des participants venu des grands centres, l’attrait des fruits de mer, on ne peut plus frais, était aussi un attrait indéniable.

La première rencontre

Le Jamboree avait lieu du 26 au 28 juillet. Cependant, pour les participants venus des régions de Montréal et Québec, le véritable plaisir débutait dès le 25 juillet, au petit matin, sous la forme d’un convoi. Près d’une quinzaine de véhicules se sont ainsi suivi tout au long des près de 700 kilomètres séparant Québec de Sept-Îles. Normalement, on compte près de huit heures pour franchir la distance. Pour cette fois, avec les remorques pour certains ou à bord de leur véhicule modifié pour les autres, c’est un peu plus de dix heures qui ont été nécessaires pour abattre tous les kilomètres. Il faut dire que l’on compte dans cette durée tous les arrêts pipi et/ou tourisme, la traversée Baie-Sainte-Catherine/Tadoussac et les pauses repas. Il faut dire aussi que de rouler en convoi, tout au long de la 138, est un plaisir en soi. Et que dire des yeux écarquillés des jeunes enfants, sur le traversier, lorsque notre convoi s’est engouffré sur le bateau à travers les autres véhicules. Plusieurs sont d’ailleurs repartis avec un appareil photo chargé de clichés à montrés aux amis.

Le convoi s’étant mis en marche à 9 :00, s’est dans les environs de 19 :00 que nous sommes arrivés à l’Hôtel Sept-Îles http://www.hotelseptiles.com/. C’est d’ailleurs dès notre arrivée que nous avons serré la main des organisateurs du Club 7-Îles 4×4 qui attendaient avec impatience notre arrivée. Malgré la fatigue de la route, il n’était pas question pour personne de laisser filer cette première soirée de vacances pré-Jamboree sans en profiter. Ainsi, nous nous sommes tous rassemblés dans l’un des restaurants adjacents à l’hôtel. Dès cet instant, une chimie évidente s’est installée parmi tous les participants du Jamboree. Nous n’étions plus des personnes de Montréal, Québec, Saguenay, Rimouski, Sept-Îles ou autres régions. Non, nous n’étions maintenant qu’un groupe homogène de passionnés de 4×4 hors route. Il n’y avait maintenant qu’un seul club… celui du Jamboree 50e Parallèle Nord.

1001078_608264612528202_1302827384_n

Un weekend de sentiers et de découvertes

Le vendredi matin, dans un convoi d’une trentaine de véhicules, nous nous sommes dirigés à notre premier rendez-vous hors route. Les organisateurs de Sept-Îles nous avaient préparés une première journée, dans les pentes de ski du Mont Gallix. Un petit village situé à environ 15 minutes de route de Sept-Îles. Cette introduction au weekend nous a permis de faire nos premières expériences du sol particulier de la région composé majoritairement de sable et de roches. Entre les rires et le plaisir, nous avons aussi fait connaissance, sur l’heure du lunch, avec l’une des pires bêtes carnivores de la région… la petite mouche noire. Moi qui cherchais une façon de maigrir, je l’ai trouvé à cet endroit. J’ai dû facilement perdre au moins 20 livres de bonne viande rouge sous les dents acérées de ces bestioles sanguinaires. Quelques « pouchs » de Muskol appliqués de façon stratégique m’ont cependant permis de régler définitivement le problème. J’ai cru remarqué d’ailleurs que ce festival du Raid semblait bien faire rire nos hôtes. Après toute une journée de montées rocheuses et d’autres sablonneuses, c’est finalement autour d’un succulent repas de fruits de mer que nous avons tous terminé cette magnifique première journée.

La journée du samedi allait, quant à elle, nous permettre de découvrir les véritables dunes de sables de la région. Rien à envier à bien des endroits au sud de la frontière. La conduite dans ces conditions est d’ailleurs particulière. Si l’on veut comparer, on pourrait dire que la technique de conduite s’apparente en partie à celle dans la neige. Une chose est certaine, nous pouvons maintenant comprendre un peu la « felling » que les filles du Cap Femina peuvent ressentir dans les dunes du désert. Petit imprévu aussi autant pour nous que la gang de Sept-Îles, un énorme trou de boue « qui-n’était-pas-là-quelques-jours-avant ». En fait, le trou n’était pas si énorme jusqu’à ce que le Y-Tough de Yanick Ouellet décide de s’y amuser. Je n’étais qu’à quelques véhicules de Yanick… voyez le résultat :

Cependant, malgré tout le plaisir de la découverte de ces sentiers de sable, la véritable magie de cette seconde journée n’allait nous être révélée qu’en toute fin de parcours. Tout au bout du sentier, juste au détour, tout à coup sans s’annoncer, le sentier s’est ouvert sur une magnifique plage baignée par la mer! C’est donc autour du feu de camp, sur la plage, que nous nous sommes gavés des fameux hotdogs à Alain. Ajoutez quelques bonnes bières biens mérités et un super groupe de passionnés et tout y était pour vivre une soirée magique dans un décor tout aussi féérique. Juste cette soirée valait le déplacement!

Finalement, pour notre dernière journée du dimanche, la gang du Club 7-Îles 4×4 nous réservait probablement l’un des plus beaux sentiers de la région. De la roche, de la roche et de la roche. Et tout au long de ce sentier, le décor de l’immensité de la Côte-Nord. En fait, pour plusieurs d’entre nous, il s’agissait du paradis de l’amateur de « rock crawling »… à perte de vue. Un niveau de difficulté aisé pour celui qui désirait rester dans le sentier, mais entre 8 et 10 pour celui qui voulait bien se donner le frisson d’escalader les rochers. Ce sentier fera assurément partie de la prochaine édition du Jamboree. On en veut encore plus de ce paradis!

En conclusion

L’organisation de ce jamboree était une première expérience pour nous. Nous risquions beaucoup dans cet événement. Notre crédibilité, mais d’avantage notre désir de voir encore plus grand. Nous ne pouvions rêver d’une telle réussite. Bien entendu, quelques éléments seront améliorés pour la seconde cuvée de l’événement. Cependant, nous pouvons affirmer une chose certaine : nous n’avons rien à envier au jamboree de nos voisins du sud. Le Jamboree 50e Parallèle Sud reviendra en 2014 dans une formule encore plus près de l’excellence. Nous ne pouvons que vous suggérez d’inscrire cet événement à votre calendrier de sorties et de vacances. Embarquez l’année prochaine avec nous dans cette aventure… vous ne le regretterez pas! Un maudit beau trip avec une maudite belle gang!

Les photos GBD-Photo en vrac :

VIVRE HORS ROUTE… PENSER HORS NORMES… MOD4X4.COM

Remerciements

Vous me permettrez, en conclusion de ce texte, de nommer tous nos commanditaires pour cette première édition du Jamboree 50e Parallèle Nord :

EHR atraxion
ARB CANADA OUIPACK
info@ouipack.com
TÉLÉMAG QUEBEC
http://www.tele-mag.tv/
SILVERWAX
http://www.silverwax.ca/fr
GR SUSPENSION
http://www.grsuspension.com/fr/accueil/
ATELIER FROGFAB INC.
http://frogfab.com/
Nos commanditaires de Sept-Îles :
BMR Lauremat Inc
824 Blvd Laure, Sept Îles, QC
Téléphone : (418) 968-1555
PNEUS PJL
354 Boulevard Laure, Sept-Îles, Qc
Téléphone : (418) 962-3845
CARQUEST CANADA LTÉE
483 Avenue du Québec, Sept-Îles, QC
Téléphone : (418) 962-2123
BONI SOIR ESSO SEPT-ÎLES
5, rue Comeau, Sept-îles, QC
Téléphone : (418) 962-5545
MAXI Sept-Îles 1005 Boulevard Laure, Sept-Îles, Qc Téléphone : (418) 968-1213
Profile photo of MOD4x4.com

Auteur:

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Laissez un commentaire





Image CAPTCHA
*