Logo

Bienvenue!

Devenez membres de mod4x4.com pour créer des liens avec les autres membres du site, former des groupes et gagner des badges.


Inscription

L'inscription est facile et rapide. Vous n'avez qu'à remplir les champs et votre inscription sera complété.

Mot de passe oublié?

Un nouveau mot de passe vous sera envoyé par courriel.

Connexion de membres

logo MOD 4X4

Mickey Thompson… la légende

pictureof_mickey_thompsonTexte de Ben T. Case, chroniqueur MOD4x4

Cette année marque le 50e anniversaire de l’entreprise spécialisée en pneus et roues de performance Mickey Thompson. Bien que tous les amateurs de 4×4 hors route connaissent les produits de l’entreprise, peu peuvent prétendre connaître réellement l’histoire de la légende qui se cache derrière celle-ci. Pour souligner le 50e anniversaire de l’entreprise Mickey Thompson Tires, nous avons pensez vous présenter l’homme dernière celle-ci… Monsieur Mickey Thompson. Marion Lee « Mickey » Thompson Marion Lee « Mickey Thompson » est né dans le sud de la Californie, en 1928.

Des débuts remarqués

Dès les débuts de son adolescence, Mickey développa une obsession marquée pour les sports motorisés et tout particulièrement les Hot Rod ainsi que la course automobile. Avec l’âge, il jumèlera rapidement cette passion des moteurs, de l’adrénaline et de la performance à sa façon de penser qui se résume à la phrase suivante : « Rien n’est impossible et irréalisable ». Cette phrase, il la répètera d’ailleurs plus tard à l’équipe de son entreprise dans sa quête perpétuelle de l’innovation dans son industrie. Photo Mickey jeune Les débuts de Mickey en course automobile C’est durant la période de la seconde guerre mondiale que Mickey fait ses débuts en course automobile. À bord de sa Ford modèle A et se sa bande d’amateurs de sensations fortes des West Coast kids, il fera l’apprentissage « du métier ». Il fera d’ailleurs à cette période ses débuts « semi-professionnels » sur la piste du El Mirage Dry Lakes; piste légendaire située en Califormie. Photo El mirage Dry Lakes Rapidement porté par sa passion, ses succès et son talent, il défiera de nombreux participants dans le cadre de diverses courses d’accélération. Il culminera ainsi cette période en établissant diverses performances remarquées sur le Bonneville Salt Flats ainsi que des victoires sur le Mexican Road Race de La Carrera Panamericana.

Se premiers pneus

dans sa quête perpétuelle à la vitesse, Thompson réalise rapidement que la conception d’alors des pneus n’aide en rien à la performance. En fait, à cette époque, toute l’attention des ingénieurs ou concepteurs se portait d’avantage vers la motorisation que sur les pneumatiques. Ceux-ci n’étant considérés que comme de « simple accessoire » permettant de supporter le véhicule sur le sol. En fait, Mickey réalise que la grandeur des pneus alors utilisés et leur étroitesse ne pouvaient permettre de pousser les machines à leur maximum. Il approcha alors l’entreprise Firestone dans le but de développer un pneu plus petit et large que tous les autres modèles alors utilisés en course. Pour être plus précis, il ajouta 11 pouces en largeur par rapport aux pneus les plus larges alors disponibles. Rapidement, il pris les pôles positions rendant ses compétiteurs, parfois plus riches et nobles que lui, des plus jaloux. La réaction ne se fie pas attendre et rapidement, la USAC interdit ses pneus dans ses courses. C’est ce qui le poussa à se lancer dans le marché du pneu à titre de fabriquant.

La Mickey Thompson Performance Tires & Wheels était créée. Rapidement, l’entreprise se démarqua et devenue la favorite de tous les compétiteurs… même ceux qui lui avaient mis des bâtons dans les roues précédemment. L’entreprise lança, vers la fin des année 60 début 70, toute une série de nouveaux produits révolutionnaires dont des pneus de course de type Indy, d’autres conçus pour le drag « drag slicks ». Le pneu Sportsman, lancé en 1982 fut son premier pneu D.O.T. approuvé pour la route. Il était aussi le plus large D.O.T. accepté sur la route à l’époque. C’est pour cette raison aussi que l’entreprise se démarqua et se fie connaître du grand public amateur de voiture de performance et de « show de boucane ».

Vidéo retraçant la vie de Mickey Thompson : http://youtu.be/mngq4uZlFXQ

Et les pneus hors route eux?

En 1969, Thompson s’inscrit à son premier Baja 500. Déçu de sa performance, il commença à s’interroger sur la qualité des pneumatiques hors route. Porté par cette volonté toujours présente de créer le meilleur et aussi par l’intérêt grandissant du public pour les compétitions hors route, il créa une nouvelle division dans son entreprise dédié aux pneus hors route. La commande à son équipe était claire : créer le meilleure pneu Baja et gagner la pôle position dans les compétitions de ce type. Ainsi, en 1973, son entreprise lança son premier pneu spécialisé hors route. Un 35 pouces de type Baja qui lui permis de remporter, en 1982 le Baja 500 et d’établir un nouveau record de performance pour l’événement!

Un jour, un célèbre journaliste américain dira de Mickey Thompson qu’il « vivait sa vie à la même vitesse qu’un voleur de banque en pleine fuite ». Voilà qui présente bien l’image du personne qu’était Mickey Thompson.

Une mort aussi légendaire que sa vie

Le 16 Mars 1988, Thompson et sa femme Trudy ont été tués par deux hommes armés à leur domicile, en Californie. Le matin de l’assassinat, deux hommes attendaient à l’extérieur de la maison de Thompson. L’heure venue de quitter la maison, Mickey a ouvert la porte du garage pour sortir le véhicule de sa femme. En se dirigeant vers son propre véhicule pour sortir du garage, les hommes armés ont attaqué. Mickey et sa femme ont été abattus d’une balle dans la tête à bout portant.  Les hommes armés ont ensuite pris la fuite… en vélos.

Une enquête de police intense a été réalisé dès le double meurtre. Cependant, même après treize ans, personne n’avait encore été arrêté dans le cadre de celle-ci… jusqu’à ce que son ancien partenaire en affaires, Michael Frank Goodwin, avoua avoir commandé le meurtre. Il fut alors rapidement reconnu coupable et on lui infligea une double peine de prison à vie. Goodwin demandera plus tars une nouvelle enquête et un nouveau procès, mais toutes ses demandes furent rejetées ce qui mis un terme à la saga près de 15 ans après le double meurtre.

VIVRE HORS ROUTE… PENSER HORS NORMES… MOD4X4.COM

Profile photo of MOD4x4.com

Auteur:

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Laissez un commentaire





Image CAPTCHA
*