Logo

Bienvenue!

Devenez membres de mod4x4.com pour créer des liens avec les autres membres du site, former des groupes et gagner des badges.


Inscription

L'inscription est facile et rapide. Vous n'avez qu'à remplir les champs et votre inscription sera complété.

Mot de passe oublié?

Un nouveau mot de passe vous sera envoyé par courriel.

Connexion de membres

logo MOD 4X4

C’est vendredi. On se vide le coeur.

the-glenlivet-18-years-old-single-malt-scotch-whisky-speyside-scotland-10399509Aider tout le monde, tout le temps… une obligation?

Texte de Ben T. Case, chroniqueur MOD4x4.com

Chaque année, les changements de saison, entre nos deux saisons québécoises (eh oui, tout le monde sait bien qu’au Québec, il y a 2 saisons, l’hiver et parfois l’été), apportent leur lot de « Je suis pris venez m’aider quelqu’un ». Ces « mal pris saisonniers » agrémentent les différents forums, le temps de leur impasse. Parce qu’après ça, ne les cherchez plus, ils ne sont plus là. En fait, ces gens de qui je parle, sont faciles à reconnaître. On n’a jamais entendu parler d’eux et, tout à coup, souvent entre 22 :00 et 1 :00 du matin, ils apparaissent comme par magie. Ils sont un peu aussi comme de la mauvaise herbe, ils repoussent toujours dans le même coin. À Montréal, par exemple, c’est souvent la fameuse « trail » de Terrebonne. Quant à Québec, on les voit se manifester plus souvent qu’autrement dans le coin de la trail de Seigneuriale (en passant, il s’agit de deux endroits officiellement très interdits et dont l’interdiction est très bien connue des amateurs de 4×4 d’expérience).

Autrefois, quand j’étais jeune (j’avais le goût de faire le vieux), on voyait apparaître leur panique sur le forum Québec4x4. Maintenant que ce fleuron du 4×4 hors route appartient… aux Ontariens… on les voit moins sur ce site Web. Dépourvus de lien de communication avec les gens en mesure de venir les aider dans leur impasse, ils nous ont longtemps sacré patience. Cependant, avec l’arrivée de site Web spécialisé en « rescue », ils n’ont pas mis de temps à revenir en force pour « profiter » de la bonté de certains amateurs de 4×4 hors route. C’est bien normal, ça coûte moins cher que d’appeler un towing.

Les « tout croche » appellent à l’aide

Les alcooliques, c’est connu, foutent le feu à leur 2 ½ en se faisant des patates frites en revenant de la taverne. Le monde du 4×4 hors route n’échappe pas à cette mode non plus. Nous, plutôt que de voir des « tout croches » appeler les pompiers, ils appellent (ou plutôt texte sur les forums) les amateurs de 4×4 hors route une fois qu’ils sont bien pris dans la bouette.

What-Kinda-Homemade-Bumper-is-ThisCe n’est pas leur faute… le trou était trop creux. Pourtant, il n’y avait aucune raison pour qu’ils restent pris… malgré leur camion tout croche, pas de winch, pas de corde bungee et pas d’expérience. Non, il n’y avait aucune raison pour qu’ils se ramassent « mal pris ». Bon, ok, dans certains cas, ils ne s’étaient pas donné de chance en allant faire de la trail seul, en sortant du bar, pour épater la fille « ramassée » avec un shooter. Mais vous devez comprendre, normalement, à jeun, ça passe très bien. Mais là, à soir, le trou est trop creux. Pourtant, d’autres étaient pourtant très bien organisés. Ils avaient pris le temps de s’assurer d’avoir un autre gars avec eux, avec autant « pas d’expérience » qu’eux et avec autant « pas d’équipement » qu’eux. Non, il n’y avait aucune raison pour qu’ils se ramassent « mal pris ». Bon, ok, j’ai peut-être tort. Il y a bien ces exceptions de « mal pris » qui ont pourtant tout l’équipement de 4×4 hors route nécessaire pour se lancer dans une expédition de nuit. Ils ont avec eux leur « super » tire-fort à jus de bras (ça, ça va bien pour sortir un camion calé jusqu’aux portes… les vrais gars et les vraies filles de 4×4 savent ça). Ils ont aussi leur « super » strap jaune acheté la semaine dernière au Canadian tire (ils voulaient prendre la grosse chaîne, mais elle n’était pas en vente… dommage, ça fait tellement une belle job une grosse chaîne).

Le plus drôle, je ne sais pas si vous avez remarqué, c’est qu’ils sont souvent pris « juste sur le bord de la route ». « Ça m’prend juste un tit coup d’strap… chus su’l’bord d’la route. C’tait plus creux que j’pensais. Chus su’l’33 pis mon chum su’l’ 31». Sacrés « mal pris »! C’est vrai que vous n’êtes pas souvent vraiment « mal pris ». En fait, plus souvent qu’autrement, vous n’êtes presque pas pris. En fait, vous êtes presque tout le temps pris juste sur le bord de la route… là où tout le monde peut vous voir et surtout… la police… dans une trail « officiellement très illégale » si ce n’est pas un terrain privé. Une vraie belle place pour se ramasser un beau paquet de ticket et d’inspection mécanique. Vous faites vraiment bien ça! Une vraie job de pro…

Vous êtes drôles… mais je perds un peu patience tout de même!

Malgré le fait que tout ceci soit drôle, finalement, j’commence à perdre un peu patience. On va mettre une chose au clair. Pour faire du 4×4 hors route, du vrai, il y a certaines règles de base. Ok, elles ne sont pas écrites, mais ce n’est pas une raison pour dire qu’elles n’existent pas. Premièrement,  tous les gens d’expérience et responsable vont vous le dire : se sacrer dans une trail, à 11 heures du soir, pas organisé et avec très peu d’expérience (je sais que vous pensez que le fait de vous avoir acheté un camion avec des « gros tires » de 33 pouces pis un snorkel en tuyau ABS vous donne de l’expérience, mais en réalité ça prend un peu plus que ça)… c’est foutrement pas une bonne idée… surtout avec une tite bière dans le nez. Là, on va se dire les vraies patentes, ok? Un hitch de 3 000 livres… c’est d’la marde pour sortir un camion calé jusqu’aux ailes. J’peux même vous dire que c’est sacrément dangereux et qu’il n’y a pas un gars d’expérience (ou une fille) qui va prendre la chance de recevoir ça dans la gueule pour vous déprendre. En passant, si vous croyez que d’accrocher votre fameuse strap Canadian tire sur la boule de votre hitch est une bonne idée… c’est que vous êtes sacrément un débutant dans le monde du 4×4 hors route. Tant qu’à faire… tant qu’à vouloir se la faire en champion international, pendant que les trucks tirent sur votre strap attachée sur votre boule, pourquoi ne pas vous mettre entre les deux camions, tout près de la strap, pour bien voir ce qui se passe. T’sé là… tant qu’à bien réussir son entrée à l’urgence, aussi bien le faire en médaillé olympique de l’intelligence.

Ah oui, pendant que j’y pense pis que je suis un peu crinqué, que penseriez-vous de débarquer de votre camion pour aller « sonder » le terrain avant de faire comme tous les gars qui débutent et vous sacrer, la pédale au fond, dans le premier trou de bouette venu pour voir l’eau « arvoler ». Entre vous et moi, ça pourrait faire un peu de sens, non? Y’a aussi les comiques qui, à minuit, nous annoncent sur les forums qu’ils sont pris et « que leur winch a lâché tellement ils sont pris ». Bon, pendant que je laisse la colère monter en moi, je vais vous expliquer quelque-chose. Depuis les pas mal d’années  que je pratique le 4×4 hors route, le nombre de « winch » de qualité et bien entretenues qui ont « lâché » représente un pourcentage d’à peu près dans le très infime de presque rien. Donc, ou bien vous avez un bon winch et vous êtes malheureusement  le malchanceux de la gang qui avez poigné celle fabriquée un vendredi à 16 :30 au Mexique. Cependant, je pencherais plus dans le sens que, je suis désolé de vous le dire, vous venez de découvrir la différence entre un winch « chinois » bon marché et un winch de qualité. Il se peut aussi, tout simplement et fort probablement, que vous n’avez aucune idée de comment vous servir d’un winch. C’est sûr que si t’as un winch de 8 000 livres et que tu essais de sortir le F350 de ton chum qui est calé jusqu’au toit sans jamais arrêter de peser sur le tit cliss de piton de ta manette… y’a des chances que ton « winch » te pête dans la face ou qu’il finisse par entrer en fusion. Tu essaieras la prochaine fois la technique de treuillage avec une poulie, même deux, en laissant, de temps en temps, le temps à ton treuil de « se reposer ». Tu vas voir que ça aide un peu. Je te dirais même que c’est un conseil très judicieux si tu possèdes un winch de marde. Pis ton « super tire fort » que tu as ramassé dans la grange et qui appartenait à ton grand-père agriculteur, dis-toi que c’est une superbe idée… si tu es poigné dans le fond du bois, seul, passé Iqaluit et que vraiment personne ne peut venir t’aider. Juste avant de te suicider, tu peux t’essayer avec ton ostie de tire fort… juste pour te donner le goût de ne pas te manquer. Bon ok, j’exagère encore. Je ne dis pas que ça ne marchera pas, mais prépares-toi quelques barres d’énergie et un peu de Gatorade. Tu risques d’avoir clissement chaud et d’y passer quelques heures. En fait, ça va te prendre juste assez de jus de bras pis de temps pour te dire que tu ne retourneras plus jamais dans une trail sans winch.

J’irai vous chercher le jour où…

Moi aussi j’ai fait le comique, un jour dans ma vie. Moi aussi j’ai déjà fait mes débuts. Moi aussi, finalement, je me suis déjà ramassé « mal pris », un soir, seul dans une trail. Je commençais. Heureusement, des gars sont venus à mon aide et je les remercie encore. Mais vous savez quoi? J’ai appris et, le lendemain, je ne me suis pas repris dans le même trou, seul comme un con. Il y en a qui ne semblent pas trop comprendre parce qu’on les revoit semaine après semaine, dans le même trou de bouette, à la même heure, avec le même équipement de marde que la première fois.

Vous voulez un conseil? Facile! Si vous voulez faire du 4×4 hors route, inscrivez-vous dans un club ou rejoignez un groupe d’amateurs sérieux avec de l’expérience. Déjà là, vous allez voir que ça aide un peu. Deuxièmement, dites-vous en partant que, comme pour tous les sports dans le monde, vous allez devoir investir un peu si vous voulez mettre toutes les chances de votre bord, avoir du plaisir et être en sécurité. C’est pas le fun, mais qu’est-ce que vous voulez… c’est comme ça. Sautez une fin de semaine de brosse et prenez l’argent économisée pour aller vous acheter une bonne corde bungee. Passez-en une autre, ou deux autres peut-être, et allez vous chercher un bon parechoc avec des points d’ancrage solide. Plutôt que de vous acheter une foutue barre de LED sur votre top de camion, vous pouvez aussi prioriser l’achat d’un winch. Pis si vous vous sentez vraiment hot, vous pouvez y mettre un câble synthétique. De cette façon, quand vous allez tirer vos amis en vous attachant sur le super-hitch-de-3000-livres-vraiment-solide-que-j’ai-soudé-moi-même… vous allez peut-être éviter de manger ce super-hitch-de-3000-livres-vraiment-solide-que-j’ai-soudé-moi-même direct dans la gueule.

En fait, j’irai vous chercher le jour où vous me démontrerez que vous êtes « vraiment mal pris ». Genre que vous aviez tout l’équipement, l’expérience et la lucidité pour faire ce que vous étiez en train de faire. Lorsqu’il m’apparaitra évident qu’il s’agit d’une véritable « bad luck » et non une belle idée de génie international de « tout croche ». Sachez une chose mes chers « mal pris », un amateur de 4×4 hors route d’expérience n’hésitera jamais à se lever en plein milieu de la nuit pour aller aider un autre amateur de 4×4 hors route d’expérience. Le 4×4 hors route, c’est une famille. Cependant, dites-vous aussi que les amateurs de 4×4 hors route d’expérience savent faire la différence entre un « chum » mal pris et un ti-coune qui ne comprend pas « ni du cul ni de la tête » et qui nous fait tous passer pour une belle gang de « taouin » pris dans son trou de bouette « presque sur le bord de la route ». Ah oui, en finissant, vous avez beau vouloir m’offrir 50$ ou même 100$ pour aller vous sortir, en pleine nuit… c’est peine perdue si vous êtes un « tout croche ». Désolé, mais maudit que je suis bien dans mon salon, à côté de mon foyer, avec un bon verre Single Malt 18 ans d’âge.

P.S. Vous êtes en sacrament après moi à la suite de mes propos? Vous débutez dans le 4×4 hors route et vous voudriez « apprendre »? Après vos insultes, quand vous serez revenus sur Terre la tête plus calme, faites-moi s’en part, je vous organiserai une belle journée de formation avec plein de gens d’expérience. Après, il me fera plaisir d’aller vous déprendre, si vous vous êtes pris « intelligemment ». Et on rira bien de cette mésaventure, après, autour d’un bon Single Malt 18 ans d’âge.

Vivre hors route… Penser hors normes… MOD4x4

Profile photo of MOD4x4.com

Auteur:

4 Commentaires

  1. Benoit Lavoie dit :

    … Premiere modification sur un 4×4 qui fait du hors-route… une winch.. avant le lift kit, avant les pneus… deuxième modification, un autre char fiable! après 20 ans de off-road c’est tout ce que j’ai a ajouter

  2. Michael Pelletier dit :

    J’aime bien ton article. Je suis un débutant dans le 4×4 hors route, jai commencé cette année avec un ami qui à de l’expérience. Jai pas eu besoin d’appeler quand j’étais mal pris, il était avec moi. Faut pas avoir peur de poser des questions quand on connaît pas ca avant d’être mal pris. Jai fait souvent le tour des shops à Québec et poser des questions au gars d’expérience, qui doivent être tanner de me voir la face haha. Au moin j’achète du stock :).
    Jai vraiment hâté au printemps prochain pour continuer, je travail mon set-up cette hiver. J’apprécie vraiment quand le monde d’expérience prenne le temps de me donner des conseils.
    Et moi je suis amateur de Bowmore 12 ou 18 ans encore mieu :) alors on ce prendra un petit peut être un jour.
    Merci

    Michael Pelletier

  3. Toxikfever dit :

    HAHAHA !!!! Sur le site d’un de ces groupe de « RESCUE » sur Facebook j’ai écris un petit commentaire d’une seul phrase qui résumait ton texte au complet !!! genre.
    « Vous êtes pas écoeurer de toujours voir les 2-3 mêmes morons pas équipés être pris toutes les fds dans la même trail, pis qu’ils s’attendent que vous vous déplaciez la nuit pour les aider !!!  »

    Vous savez quoi, ca m’a valu un beau message en privé d’un des administrateur du dit site pour me dire de ne pas être si directe sur le forum et de faire attention a ce que je dis !! Il m’a dit qu’ils essaient de les éduquer mais qu’ils ne comprennent pas.

    Si tu n’est pas capable de t’équiper convenablement fais du vélo, c’est moins cher et plus facile a déprendre.

  4. Benoit B. dit :

    Très bon article, du plaisir à lire, ca résume bien les imbéciles qui nuis à l’image du 4×4 au Québec. Quand j’entend un tata dire qu’il n’a même pas 100$ pour mettre du gaz dans sont truck, comment qui va faire pour s’acheter un winch ! Ben, j’ai un message pour ses épais là, si t’a pas d’argent pour être dans un club, pour te fédéré ou avoir ta carte, pour acheter l’équipement minimal de sécurité et d’apporter les modifications (même de base) à tons véhicule pour faire du hors route, vendez vos truck toutes suite !!! On a pas besoins de vous et achetez-vous des Yaris. Comme ca, les grandes personnes intelligente, pleine de bon cens, qui ont investie de façon approprier sur leur véhicule vont continuer de faire du hors route de façon intelligente, sans se faire prendre pour le rend neck que tu est.

Laissez un commentaire





Image CAPTCHA
*