Logo

Bienvenue!

Devenez membres de mod4x4.com pour créer des liens avec les autres membres du site, former des groupes et gagner des badges.


Inscription

L'inscription est facile et rapide. Vous n'avez qu'à remplir les champs et votre inscription sera complété.

Mot de passe oublié?

Un nouveau mot de passe vous sera envoyé par courriel.

Connexion de membres

logo MOD 4X4

Diesel power

Texte de Dave Daneault, Chroniqueur MOD4x4

Aujourd’hui,  j’ai décidé de vous présenter un projet un peu différent de ce que je présente la plupart du temps. Le 4×4 au Québec est majoritairement axé sur la bouette, le crawling et les mud drags. Le truck dont je vais vous parler aujourd’hui a un setup conçu pour faire du «sled pulling» ou, en bon français, du tir de charge progressive. Et comment fait-on pour avoir un «daily drive» qui peux donner 1300-1400lb/ft de torque? Voici comment François Vézina est parvenu à ce résultat:

Le gars derrière ce setup

François Vézina travaille présentement pour Parc Canada à Grosse-Île, mais avant ça il a été mécanicien en mécanique diésel en plus d’être, comme il le dit lui-même, un «taponneux». La mécanique à toujours été sa passion. Il n’a jamais été du genre à changer une pièce pour une autre pareille mais plutôt une pièce pour un «upgrade». C’est ce qui l’a d’ailleurs amené à ce superbe projet:

La bête

C’est à l’origine une base de Jeep J20, mais avec un devant de Jeep Gladiator. Le projet entier est assemblé avec des pièces de plus d’une dizaine de véhicules différents. Lorsque qu’il en a fait l’acquisition, le jeep était vraiment dans un état lamentable: mécanique non fonctionnelle, carrosserie rouillée (beaucoup plus que ce que les photos laissent voir), intérieur blanc, vert et beige Et autres horreurs du genre.photo 036photo 005

 

IMGP7397IMGP7398

 

À la base, l’idée était de lui mettre un Cummins, de «crinquer» la pompe au maximum afin de sortir 300hp pour que se soit sont «daily drive». Il a donc trouvé un donneur compatible: un F600 1994 avec une transmission 5 vitesses Eaton. Une fois rendu chez lui, François a fabriqué les supports à moteur et à transmission et c’est là que le fameux «tant qu’à y être» a embarqué. François s’est donc dit que tant qu’à utiliser ce moteur-là, aussi bien l’ouvrir afin d’en voir l’état. Faut dire qu’il s’agissait d’un moteur de plus de 400 000km qui servait à transporter du gypse.

Tant qu’à être ouvert, il a donc décidé de baissé la compression afin que le moteur accepte plus de fuel et de boost. Rendu là, il a mis un Fluidampr et fait balancer la base au complet. L’étape suivante fut de faire «groover» la tête pour lui mettre un gasket avec des «fire rings» pour supporter au-dessus de 50psi de boost ainsi que des studs ARP pour bien tenir la tête en place. Une fois le bloc solidifié, il pouvait s’attaquer à la pompe à injection. Afin de donner une idée, une pompe à injection d’origine sort environ 150cc de fuel, si cette même pompe d’origine est ouverte au maximum, on peut en tirer environ 300cc, en ce qui concerne celle dans le monstre de François on parle de  720cc et elle pourrait en donner encore plus. Ensuite, côté turbo, son choix s’est arrêté sur un hybride H1C/HX40 et un HT3B, mais le deuxième étant dur à  «spooler» il a donc  changé pour un GT42photo 050

photo 059

 

 

 

 

La transmission 

La transmission n’a pas échappé aux «tant qu’à y être». François l’a refait au grand complet. Il y a mis un «input shaft» plus gros, soit 1 3/4 » afin de pouvoir y mettre une clutch double de 10roues. Pour le «transfer case», le Dana 20 de f350 de 1969 a aussi été refait et a eu le droit à un setup «twin stick». Pour le différentiel, François à opté pour ceux d’un F350 (Dana 60r et Sterling 10.25 ») avec un ratio 3.55 étant donné que la transmission n’a pas d’«overdrive».

 Le frame et la suspension

Le frame a été «boxed» sur toute sa longueur afin de supporter le torque du nouveau moteur. La suspension à lame a été aussi renforcée et des «air bags» aux 4 coins ont été ajoutés afin d’avoir une libertée d’ajustement en cas de besoin.IMGP7553

Les pantouffles

Tout ça flotte sur des TSL Bogger 37x13x17IMGP7753

 

Ouin mais ça marche-tu?

François a bien sûr apporté de petits ajustements même si les deux premiers essais ont été des tirs complets. Seul petit problème: rendu au troisième essaie, le différentiel arrière à pris sa retraite. François a donc trouvé son projet hivernal: un Dana 80. Il m’a dit que tant qu’à y être, il pensait refaire ses «tractions bars» et quelques autres petits trucs.IMGP7768

 

 

 

 

 

Man, y vaut combien ton truck?

Comme vous le savez, quand c’est une passion, on aime pas trop mettre des prix sur nos «bébés». J’ai donc demandé à François s’il était à l’aise de nous donner une idée du type d’investissement. Il m’a répondu que juste le système d’injection lui à couté, au «cost», 5000$. Ça donne une idée de ce que ça peut représenter.

On ne peut qu’admirer le résultat. Autant de puissance, de fiabilité, une consommation d’essence si basse et une aussi bonne tenue de route, c’est impressionnant pour un seul véhicule. Une gros bravo pour ce projet hors normes!

Pour le voir à l’œuvre voici deux liens. Bon visionnement.

 

Dave

 

 

 

 

Profile photo of Dave Daneault

Auteur:

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Laissez un commentaire





Image CAPTCHA
*