Logo

Bienvenue!

Devenez membres de mod4x4.com pour créer des liens avec les autres membres du site, former des groupes et gagner des badges.


Inscription

L'inscription est facile et rapide. Vous n'avez qu'à remplir les champs et votre inscription sera complété.

Mot de passe oublié?

Un nouveau mot de passe vous sera envoyé par courriel.

Connexion de membres

logo MOD 4X4

Dans mon temps, c’était beaucoup plus solide !

 »Bon, dans mon temps le stock était ben plus fort et de qualité. Ast’heure tout est fait en chine et fragile ». Qui n’a pas entendu son père ou grand-père dire ça? En fait, c’est le nouvel étau de mon ami Jean-Marc qui m’a emmené sur ce sujet. Obligé de dire que sur l’exemple suivant, mon père avait bien raison.  Quand je dis nouvel étau, je veux bien dire nouveau et non neuf. J’ai moi-même passé au travers 2 ou 3 étaux. Je dois les avoir acquis à prix abordable. Je sais, on a ce pourquoi on paye, mais quand même…

3046603587_1_3_1NMVJEIg

Avant tout, commençons par un peu d’histoire, tant qu’à être dans le monde des étaux. Il est toujours intéressant de découvrir d’où viennent les objets et outils que nous prenons maintenant pour acquis!

Un outil indispensable et son origine.

L’histoire ne nous livre pas l’identité de celui ou de ceux qui sont venus sur l’idée de fixer les pièces à usiner d’une manière si ferme que celles-ci, même sous l’emprise des forces démultipliées durant les processus de sciage, de limage ou de perçage, restent immobilisées. Ces personnes seraient toutefois étonnées de constater qu’encore  aujourd’hui, dans notre époque contemporaine informatisée, l’étau a conservé son importance majeure en tant qu’outil mécanique fondamental, et que celui-ci ne risque pas d’être exclus même de l’atelier équipé de la technique électronique la plus moderne.

csm_schraubstock_5_647810c1f4
L’étape cruciale dans le développement progressif de cet indispensable outil de serrage jusqu’à sa forme mature actuelle, a été le remplacement de la technique de serrage avec clavettes et marteau, en usage durant le Moyen-Age, par le serrage avec filetage et levier. Le désavantage: par rapport à la mâchoire fixe, la mâchoire mobile ne pouvait qu’être utilisée en position radiale, de telle sorte que les pièces mises en serrage se coinçaient toujours plus ou moins. Ce n’est qu’à partir de 1750 avec l’invention de l’étau parallèle, grâce auquel le guidage de la mâchoire mobile se fit par coulisseau horizontal, qu’une utilisation pratique optimale de l’étau a pu se faire.

Le premier étau en fonte a été fabriqué en Angleterre en 1830.( selon le site HEUER )  Il est bien connu que le métal en fusion peut être facilement travaillé dans la forme souhaitée. Au moment du coulage, il arrive souvent que des soufflures, appelées aussi formations de retassures, se forment à l’intérieur de la fonte. En se refroidissant, la microstructure devient alors poreuse et cassante. Les conséquences: défaillances au niveau de la résistance pouvant entraîner la cassure. C’est pour cette raison, par exemple, que les pièces détachées de sécurité pour l’indsutrie automobile ainsi que les indestructibles étaux de qualité supérieure sont fabriqués aujourdúhui en acier forgé. Lors du forgeage, la microstructure de l’acier reste homogène. L’introduction du marteau pilon de forgeage à grande pondération et l’utilisation de matrices à moindre tolérance ont aussi contribué à résoudre le problème de la déformation dimensionnelle.

La naissance de l’étau HEUER
Alors que Josef Heuer, bricoleur et inventeur, inventa en 1925 une nouvelle construction d’étau à matriçage composé d’un double guidage à prismes tout à fait révolutionnaire, l’Entreprise Brockhaus à Plettenberg (Sauerland) était déjà la forge de matriçage la plus grande d’Allemagne. Avec clairvoyance, on constata l’importance majeure de cette invention, un brevet d’invention fut déposé en 1927 et le lancement de la production de cet étau eut lieu peu après. Ceci est en fait l’extrait de naissance de l’étau HEUER actuel, connu dans le monde entier et qui a fait ses preuves des millions de fois.

csm_Schraubstock_GS_04_39cf2e3076
Le départ réussi et le développement couronné de succès.

Il a été possible, au cours de la même année, de présenter le nouvel étau à la foire d’automne de Leipzig et d’emblée, de conclure des contrats notables. Ceci n’est pas un miracle, car l’étau HEUER-PRIMUS, indestructible et entièrement en acier forgé eut l’honneur de se faire un renom d’excellence.nr5

Les techniciens de l’Entreprise Brockhaus accueillirent ce succès à bras le corps. Très pragmatiques, ils développèrent, en outre de l’étau HEUER-PRIMUS, lequel avait la particularité de s’ouvrir par l’arrière, un étau qui pouvait s’ouvrir frontalement, c’est à dire en face de l’utilisateur. Ceci permit le serrage et l’usinage, également de pièces plus grandes, perpendiculairement, c’est à dire devant l’établi. Le nouveau modèle d’étau HEUER FRONT fut ainsi alors baptisé à juste titre.

ROLLEI DIGITAL STILL CAMERA

Jusqu’à la fin des années 30, la fabrication de l’étau HEUER FRONT fut encore améliorée et ses multiples fonctions encore perfectionnées. C’est ainsi, par exemple, que le double filetage trapézoidal assura un serrage plus fort, plus précis et plus rapide et les mâchoires tubulaires matricées contribuèrent à offrir davantage de possibilités dúutilisation. Les étaux tubulaires simples devinrent ainsi plus ou moins superflus.

Le parcours de l’outil parfait
Après la 2ème guerre mondiale, l’Entreprise Brockhaus Heuer se lança avec beaucoup d’engagement dans la nouvelle production. Avec la reconstruction de l’Allemagne, la demande pour les étaux fut plus grande que jamais. Entre autres, de par le sigle de qualité « Made in Germany » pour ce qui concernaient les produits techniques provenant d’Allemagne, le succès sur les marchés internationaux de l’export prit à nouveau de l’essor. À propos de « Made in Germany »: depuis plus de 80 ans, les étaux HEUER sont fabriqués uniquement et exclusivement en Allemagne. Les méthodes de construction progressistes, tout particulièrement les techniques de soudage et de forgeage, ne laissèrent pas de répit à l’inventeur Josef Heuer jusqu’à ce que celui-ci développe un nouvel étau et qu’il en déposa le brevet d’invention en 1948. L’étau actuel HEUER repose sur le concept de base de ce brevet.

Parallèlement à l’optimisation des méthodes de production, les techniciens de Brockhaus travaillèrent sans relâche au perfectionnement des modèles selon la devise : à petite cause, grand effet. L’apport du disque de pression et des circlips, par exemple, permit un réglage du tournage sur paliers de la broche qui eut pour effet subsidiaire la suppression complète des points morts au niveau de l’embrayage.

Aujourd’hui, l’étau HEUER est équippé d’un guidage centré réglable, de mâchoires de serrage tubulaires matricées de série, d’un logement de la broche de précision protégé, et, grâce à sa minceur intrinsèque, -due aux coulisseaux de guidage matricés -, d’une profondeur de serrage avantageuse.

Bon fini l’histoire, revenons a notre étau!

Étant un peu tanné de casser des étaux, Jean-Marc a décidé de faire des recherche un peu plus poussées afin de trouver un étau de type  »MÂLE ALPHA »! Les prix pour les étaux de qualités sont quand même élevés. Mais une des options intéressante est de se retourner vers les bon vieux marchés aux puces où parfois on peut trouver de vraies petites merveilles, ou comme dans le cas présent, de grosses merveilles! Après avoir fait le tour et avoir vu plusieurs modèles en vente mais rien de très intéressant, étant sur le point de perde espoir, nous avons fini par trouver. Seul sous un tas de matériel, il semblait dire :  »svp aidez moi… » Au première regard, il comprit. Oui il manquait d’amour et il allait lui donner. Il a donc sauté sur l’occasion et s’en est sorti pour 100$. Qui est pas mal dans les prix des étaux que l’on peut se procurer dans la plupart des magasins du coin. Une fois la trouvaille rendue à la maison, une petite restauration s’imposait.

11721811_977445275620668_1498275321_n      11830091_977445132287349_1554099694_n    11846164_977445285620667_251115262_n

À moins de désirer à-tout-prix contracter le tétanos, un bon sablage s’imposait. Donc, pour commencer, une bonne brosse de fer à été utilisée afin d’enlever le plus gros de la rouille. Plusieurs types de brosses ont été utilisées afin d’atteindre les endroits plus restreints. Ensuite un polissage a été nécessaire afin de faire disparaître des résidus de soudures, vestiges des années passées. Une fois l’étau bien propre et revenu sur le fer, une peinture abordable  »corrostop » bleue a été appliquée. Un protecteur de caoutchouc aimanté a été ajouté, bonne option si vous travaillez souvent avec des pièces que vous ne voulez pas endommager.

IMG_4368   IMG_4370 IMG_4378

IMG_4373   IMG_4374

Il est maintenant beaucoup plus facile de contempler la beauté de cet outil. Première chose que l’on remarque est bien sur sa taille imposante. Juste à l’œil on peut imaginer sa solidité. Une option très intéressante sur ce modèle est le (( Quick release )) qui permet d’ouvir et de fermer l’étau sans passer l’après midi complet à dévisser à l’aide de la manivelle.

IMG_4378

Parlant de la tige de manivelle, celle-ci est particulièrement longue, ce qui, avec l’effet de levier, donne plus de force lors du serrage. Point à remarquer, ce modèle est graissable,  très bonne option à avoir afin de rallonger l’espérance de vie de votre outil. Donc en résumé, pour 100$, un peu de peinture et un peu de travail manuel nous avons maintenant un étau très solide, muni d’un point de graissage et d’un système de  »quick-release ». Si on compare à ce que vous pouvez avoir pour le même prix en magasin, rien selon moi ne viendra égaler ce produit.

Dans mon temps le stock était faite ben plus fort!!

 

Source historique: http://www.heuer.de/fr/etaux/etau/

Dave Daneault Chroniqueur mod4x4

VIVRE HORS-ROUTE, PENSER HORS-NORME…   MOD4X4.COM

Profile photo of Dave Daneault

Auteur:

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Laissez un commentaire





Image CAPTCHA
*