Logo

Bienvenue!

Devenez membres de mod4x4.com pour créer des liens avec les autres membres du site, former des groupes et gagner des badges.


Inscription

L'inscription est facile et rapide. Vous n'avez qu'à remplir les champs et votre inscription sera complété.

Mot de passe oublié?

Un nouveau mot de passe vous sera envoyé par courriel.

Connexion de membres

logo MOD 4X4

Un Road trip 4×4 Australien

Road Trip australien

 

 

Automne 2013, depuis plusieurs mois que je travaille à Perth (Australie occidentale) et l’idée de partir en expédition me trotte dans la tête depuis longtemps. Après mûre réflexion, c’est décidé : avec un groupe d’amis, nous partirons en road trip à travers le désert en 4×4 début janvier. Puis en juin, je repartirai pour cette fois faire le tour entier de l’Australie en 4×4. L’idée du premier road trip étant de partir de Perth pour aller jusqu’à Alice Spring en traversant le Grand désert Victorien par la Great central road pour ensuite redescendre au Sud vers Adélaïde puis de rentrer à Perth en longeant toute la côte sud. Environ 10 000 km à parcourir en un mois ; le principal challenge étant donc de parcourir le désert et ses 1600 km de piste !

img_1303

 

Nous partirons donc à deux voitures et huit personnes (quatre par véhicule). Mon 4×4  est un Mitsubishi Pajero 3.5L v6 de 1998 ; lors de ma recherche de voiture, j’étais aussi très intéressé par le Nissan Patrol et le Toyota Landcruiser dans les mêmes années. Mon choix pour ce Pajero était principalement dû au fait que le véhicule était en extrêmement bon état, et avoir un véhicule fiable était pour moi le critère principal, tomber en panne dans le désert peut vite devenir une situation  très dangereuse… Par la suite, mon choix s’est avéré judicieux, car aucune panne ni casse n’a été à déplorer sur les 35 000 km de voyage. La deuxième voiture qui nous accompagne est aussi un Mitsubishi Pajero ce qui nous permet de partager nos pièces de rechange en cas de besoin.

img_1423 10465447_10152584464324627_4854835334240408514_o

 

Pour ma voiture et mes trois passagers, nous avons une réserve de 100 L d’eau pour boire (les températures pouvant atteindre 50°C à l’ombre il n’est pas question de manquer d’eau) et 3 jerricane de 20L d’essence, ce qui fait une réserve de 150 L d’essence au total me permettant d’avoir 1000 km d’autonomie. De la nourriture pour 10 jours et tout l’équipement de base de camping.

Viens donc le jour du départ, le trip commence mal, nous savons que les restants d’un ouragan transformé en tempête vont couper notre route et rendre la piste impraticable, nous décidons quand même de partir sur la piste et de camper sur une colline pendant trois jours le temps que la pluie cesse. Une fois le soleil revenu, on repart, après avoir parcouru une centaine de kilomètres je ne vois plus la deuxième voiture dans mon rétroviseur, le deuxième Pajero a perdu le contrôle en roulant dans une flaque d’eau, a fait trois tonneaux et s’est crashé ; heureusement aucun blessé mais cela nous a montré l’importance d’être à plusieurs voiture, car nous étions déjà à plus de 300 km de la dernière ville. Après avoir remis la voiture sur les roues, nous avons été très étonnés de voir qu’elle démarrait du premier coup et qu’il n’y avait aucune fuite alors que la carrosserie était complétement écrasée. Surprenant comme ce genre de voiture peut être résistant! Mais il n’était pas question de s’aventurer plus loin dans le désert avec un véhicule dans cet état. Nous avons donc poursuivi le trip à quatre personnes et seulement avec ma voiture et sans encombre jusqu’au bout cette fois.

img_0466 10465447_10152584464324627_4854835334240408514_o

 

Ce qui est fascinant c’est qu’une fois rendu au milieu du désert la ville la plus proche est à plus de 1000 km quel que soit la direction, cela procure une sensation de liberté incroyable!

 

Nous avons finalement mis sept jours pour traverser, dans le centre rouge, les monts Kata Tjuta, King’s canyon et Ayers Rock qui sont des lieux fabuleux à visiter, bien qu’Ayers soit devenu trop touristique, le reste est resté bien sauvage.

Par la suite sur la côte Sud  en particulier dans le Lincoln national Park et Coffin Bay national Park, il y a de nombreuses trails qui passent dans des dunes de sable blanc et débouchent sur des plages paradisiaques complètement sauvages et où l’on peut parcourir des kilomètres en 4×4 sans croiser personnes, là encore la sensation de liberté et d’indépendance est fabuleuse!

y3mnmenacu5nc6upflj0wwlusleeqrneogm5ripq6luui9zdfjagguhm3q_270up5od1hddrthlpu8olqx6sg9du9pfx4qrxjsxpz0qihazg88 y3mlsmkt2cfa1pyffjkhrwitgefacr5hdjn5bwnzxmqtysv7swkftuxrikqoa-rr4m4olaljf69ggloao4kk2y2n6kpcqiaf3cgwdiitgn14jk

Dans le sable, il est très important de dégonfler les pneus pour augmenter la surface du pneu au sol et donc éviter de trop s’enfoncer, parfois le sable peut être très mou et il est facile d’y rester coincé. Plusieurs fois nous avons dû creuser pour nous dégager et repartir.

vlcsnap-2016-10-30-13h57m56s246

 

Ce premier trip m’a conforté avec la fiabilité de mon véhicule et m’a mis en confiance pour repartir en juin pour cette fois faire le tour complet de l’Australie en quatre mois avec seulement ma voiture et trois passagers. Le voyage s’est effectué en quatre grandes étapes de un mois chacune.

La première étape: De Perth à Darwin en longeant la côte jusque Broome, puis traverser les Kimberleys par la célèbre Gibs river road, cette track de 660 km traverse l’un des territoires les plus sauvages d’Australie, de nombreuses rivières sont à franchir. Cette route est en fait impraticable de novembre à mars à cause de la saison des pluies. Les nombreux canyons et gorges y sont splendides.

y3mgmmztrqyd2c8ncejtik8-bops6qdgv03ejtcjajt-yjemkq8ll3zrmmnoewkpujoplnyx7lkryjr7qqya4ltzebflxovuad9ulbsobewl9o

La deuxiéme étape: De darwin à Brisbane en passant par le Kakadu et la Savannah Way. Dans le Kakadu, il existe de nombreuses trails qui nécessitent de franchir des rivières, leur profondeur peut parfois être de plus d’un mètre , il vaut mieux être sûr de son coup car partout où il y a de l’eau dans le kakadu il y a aussi des crocodiles marins pouvant atteindre  sept métres de long, et être coincé dans l’eau au milieu de ces animaux n’est pas une bonne idée!

img_1005 y3mccjh6vot43wtfm0cl3dhm_g3c528jss3miypnqypt5kmtzb5dkvtvgjbmssnr_jgg2hf2ausfjqx_lepjef-fiktirvrso8jpetgdchbgfe y3mksebfvnycii0ppa6kd8hlgnyr_bg_ls9inc1jwayhg9ztuv9f26gmqxxeynudukpdn5fqzyqmnols5seas0o3468y_mlgi6mxhcekgrkpe8

La Savannah Way est une piste d’environ 1000 Km entre Katherine et Cairns, de nombreuses rivières sont à franchir et les paysages sont à couper le souffle.

 

La troisième étape : de Brisbane à Melbourne en passant par la cordillère australienne.

 

La quatrième étape : De Melbourne à Perth en faisant un détour par la Tasmanie.

 

L’Australie est un pays très sauvage et partout il y a des trails  permettant aux aventuriers  équipés de 4×4, d’explorer des territoires encore complètement sauvages. Il existe de nombreux animaux dangereux en Australie (crocodiles, dingos, serpents, araignées, etc. ) et faire du camping sauvage n’est pas un problème à condition de respecter quelques règles de base .

img_1492   img_1557

 

Mon projet dans les années à venir et de retourner en Australie et de créer ma propre entreprise  de tourisme d’aventure en emmenant des personnes en expédition en 4×4 au cœur de l’outback australien. Le but étant de faire vivre aux voyageurs une expérience unique de camping sauvage et d’expédition en 4×4 dans les lieux les plus reculés, sauvages et splendides de l’outback australien.

img_1233 img_1164 y3mobomwhw1a5brur0ug7hgiqxgt5brksur46krhbomzzlz8shzjhrbpvadspnfaq8jf58vhvjda2l5euibteguywsptgnrlvckpkjnjb7tzsw

 

Voici d’ailleurs quelque vidéos de mon aventure en espérant que mon expédition saura vous inspirer!

Article : Louis-Pierre

 

VIVRE HORS ROUTE, PENSER HORS NORME…MOD4X4

Profile photo of Dave Daneault

Auteur:

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Laissez un commentaire





Image CAPTCHA
*